éditions \" à l\'écoute \" , hors commerce

2b : Rémi Leroux , dans Rue89 le 20/07/2008 : Les amoureux sans frontières face aux lois sur l'immigration

 
Nombre de couples mixtes s’estiment » privés du droit de mener une vie normale » en raison du durcissement des lois sur l’immigration.
Tracasseries administratives, enquêtes de police, suspicion permanente sur la nature de leur relation... Ana et Bilal (son prénom a été changé) ont bataillé pendant plus deux ans pour être enfin autorisés à vivre leur histoire d’amour (presque) en toute légalité. Ana a 23 ans, elle est française. Bilal, lui, est Kurde, arrivé en France en 2000. Ils se sont mariés en 2005 et, depuis l’an dernier et l’obtention de la carte de séjour de Bilal, ils soufflent un peu. Juste un peu.
Ana et Bilal ne sont plus vraiment des Amoureux au ban public -du nom de ce collectif créé au printemps 2007 à Montpellier pour soutenir les couples « franco-étrangers » -, mais leur histoire ressemble à celles de milliers de couples qui, estime le collectif, sont « privés du droit de mener une vie familiale normale en raison du durcissement constant des lois sur l’immigration et des pratiques administratives » :
« Difficultés pour se marier, mariages célébrés à l’étranger non reconnus, multiplication des obstacles pour l’obtention d’un titre de séjour, familles déchirées par des mesures d’expulsion, intrusion dans l’intimité par des enquêtes de police abusives sont quelques unes des injustices vécues par ces couples. »
Ana et Bilal en sont passés par là. Et Ana en garde un très mauvais souvenir :
« Quelques semaines après avoir bouclé notre dossier de mariage, le commissariat de Montpellier nous a convoqués. On ne savait pas exactement pourquoi même si on se doutait, on avait déjà entendus parler de ce genre de convocation.
“ Quand nous sommes arrivés au commissariat, j’ai été interrogée la première et ils ont ensuite utilisé mes réponses pour poser les questions à mon mari. Et voir si ça concordait...”
Une intrusion dans sa vie privée qu’elle a vécu comme une “ agression” : 
Ana :
“ Toutes les questions allaient dans le même sens : me faire dire qu’on se mariait seulement pour que Bilal ait des papiers et moi, dans l’histoire, je ne me rendais pas compte qu’il m’utilisait. Le commissaire m’a dit à plusieurs reprises qu’ils avaient déjà eu faire à des jeunes femmes qui avaient été abandonnées par leur mari, parfois même elles étaient enceintes...”
Sans compter les propos tendancieux sur les cadeaux que font “ les Arabes” aux jeunes femmes pour les séduire.
Cette culpabilité, ce regard suspicieux que la société porte sur les couples mixtes, Ana et Bilal en ont également souffert.
A Marseille, le mouvement des Amoureux au ban public a ouvert une antenne récemment. Chaque semaine, explique Françoise Rocheteau, permanente à la Cimade pour la Région Paca, “ deux à trois nouveaux couples viennent se présenter. Ils sont souvent dans des situations inextricables et, à plusieurs étapes des procédures concernant ‘ l’étranger’ du couple, ils se retrouvent face à des administrations qui appliquent un loi qui est très injuste à leur égard.”
Cela a été le cas pour Emilia et José (les prénoms ont été changés). José est Cap-verdien et en situation irrégulière. Ils sont mariés mais ont vécu un véritable parcours du combattant pour y parvenir :
“ On avait l’impression d’être dans un film. Nous sommes allés onze fois en mairie en l’espace de deux mois pour fournir des pièces qui, à chaque fois, ne suffisaient pas. Le jour même de notre mariage, on nous a dit que le passeport de José était faux et que ça n’allait pas être possible de nous marier...”
Les Amoureux au Ban public ont lancé la semaine dernière une campagne nationale d’information et de sensibilisation à destination du grand public. A la rentrée, le mouvement pourrait saisir la Halde (la Haute autorité de lutte contre les discriminations) et le Conseil constitutionnel pour présenter leurs doléances. Une “ Déclaration universelle des droits des couples mixtes” a même été rédigée au printemps dernier. Déclaration dont le préambule stipule :
“ Nous, amoureux sans frontières, proclamons le caractère universel et fondamental du droit et de la liberté d’aimer.”
COMMENTAIRES :
 aissachris 
techelec s/of
je suis concerné et déplore que des fonctionnaires francais usent de methodes dignes de la stasi envers les epoux (ses), interrogatoires traumatisants et pleins de fiel, comme si la petite etait cause de leur baisse de salaire, depuis les directives de NS, il y a de la crainte à chaque RV administf, c est ignoble.
permettre l' union et interdire le rapprochement, c est d un gout...navrant que des gens payés par ce gvt adoptent cette politique de segregation.
.
 francisc répond à aissachris 
J’ai vécu la même chose.
En tant que Français de naissance, c’est une sensation très particulière de se sentir tout d’un coup traité comme un suspect en puissance voire comme un étranger dans son propre pays. On doit se contenir pour ne pas protester en Préfecture ou au Commissariat.
Et puis la honte de montrer un tel visage de son pays à l’homme ou la femme qu’on aime.
Un couple mixte, c’est quelque chose de magnifique mais aussi déjà très compliqué en soi (différences culturelles à apprivoiser, familles à amadouer, parfois barrières de la langue, logistique compliqué pour les visites de famille séparées par plusieurs milliers de km). Alors quand, en plus, une autorité extérieure omnipotente s’en mêle, il faut que le couple soit sacrément solide, beaucoup plus qu’un couple lambda de Français natifs...
On oublie aussi que le conjoint n’a pas forcément une envie démesurée de batailler des années durant pour pouvoir vivre en France. Toujours cette façon arrogante de penser que le monde entier rêve de s’installer dans notre pays de Cocagne.
.
 mechante langue répond à francisc 
Pourquoi tant de précautions ? 
Parce qu’il y a une explosion des détournements des mariages blancs par les filiéres d’immigration clandestine .
Et comme ,en France dés que vous avez posé le pieds sur le territoire national vous etes quasiment inexpulsable (Merci RESF et cie) et bien les controles se font à priori .
.
Anonyme répond à mechante langue 
Vous m’avez mal comprise méchante langue.
Ce que je voulais vous dire c’est que tout ce que vous dites schlingue.
.
 mechante langue 
Vous trouvez que les roses ça « schlingue » ? 
Je me disai bien vous etes bizzare
.
 Anonyme répond à mechante langue 
les roses sentent bon (surtout les rouges)
aussi le réséda quelques fois
mais ce qui sort de ta bouche pue.
.
 Raoul Toujours là répond à aissachris 
electron libre
Bah oui, c’est scandaleux , dans le pays « des droits de l’houuumm »....
C’est tellement beau le métissage, et c’est incroyable ce que les français peuvent être racistes....
Il est arrivé en France en 2000 : il est français (quoi de plus normal) : je dirais même qu’il doit être de descendance mérovingienne...
.
 Raoul Toujours là répond à Raoul Toujours là 
electron libre
« “Nous, amoureux sans frontières, proclamons le caractère universel et fondamental du droit et de la liberté d’aimer.” »
Excellent, on pourrait dire aussi : et na na ni et nana nana, l’amour c’est bien, la guerre c’est pas bien..
.
 TARPON répond à aissachris 
On voit que tu n’as pas connu la STASI !
.
 VincentV répond à aissachris 
Blogueur
Je connais des fonctionnaires, hors EN, ulcérés par ces procédés mais il semble que ce soit une petite minorité. La majorité fait ce qu’on lui dit, point barre. Et de manière général, les fonctionnaires français, notamment au niveau des préfectures et des services de police / gendarmerie, ont des antécédents peu glorieux. Même si quelques grands chefs pro-nazis de l’époque de Vichy ont été punis, combien de fonctionnaires et flics l’ont été ? Le grand nettoyage n’a jamais eu lieu, le bête rôde encore sous le vernis du bel uniforme ou l’épaisseur de la bureaucratie d’Etat ; il suffit de peu pour qu’elle relève à nouveau la tête, comme aujourd’hui.
.
 guynaouec répond à VincentV 
Tête de con Breton
pourtant ce sont des fonctionnaires qui recherchent des solutions d’hébergement à des personnes dans la rue, dans des conditions totalement inadmissibles, à cause de comités de défense qui leur ont fait miroiter l’eldorado et qui les ont laissé tombé après une fois que les médias sont partis ! ! !
.
 mechante langue répond à VincentV 
« Et de manière général, les fonctionnaires français, notamment au niveau des préfectures et des services de police / gendarmerie, ont des antécédents peu glorieux. Même si quelques grands chefs pro-nazis de l’époque de Vichy ont été punis, combien de fonctionnaires et flics l’ont été ? Le grand nettoyage n’a jamais eu lieu, le bête rôde encore sous le vernis du bel uniforme ou l’épaisseur de la bureaucratie d’Etat ; il suffit de peu pour qu’elle relève à nouveau la tête, comme aujourd’hui. »
C’est affligeant de bétise , mais réellement affligeant .
Selon votre propre logique , les enseignants membres de RESF sont donc les héritiers des instits et des prof qui pendant l’occupation ont fait apprendre « Maréchal nous voilà » à leurs élèves . Et comme il n’y a pas eu d’épuration dans l’EN ...
Ce qu’on peut lire comme enormes bétises ici !
.
 Gerry répond à VincentV 
Ouais, enfin les fonctionnaires en poste sous Vichy, s’ils ne sont pas morts, ils sont à la retraite hein...
Et si chaque fonctionnaire appliquait ou non à son gré les diverses lois votées démocratiquement, où irions nous ? ? Et vous croyez que ça ne marcherait que dans le sens que vous favorisez ?
.
 pablico répond à aissachris 
Co-NOBEL de la Paix
après être qualifiée de loi inhumaine, c’est aussi une loi ’tue l’amour’ de mieux en mieux.
les fonctionnaires français ne sont pas ’fleur bleue’ ou sont jaloux de l’amour qu’ils n’ont pas chez eux peut-être ?
.
 Vingtras 
Bientôt tiré d'affaire !
La politique raciste de notre gouvernement est proprement infecte. D’ici une centaine d’années, nos descendants nous regarderons comme des barbares.
Et ils auront raison.
.
 Augustus- répond à Vingtras 
Globe-trotteur en quête de (...)
Certes, si notre société existe encore dans cent ans. Avec la classe politique que nous avons, ce n’est pas gagné d’avance. Rappelez-vous le choix délicieux que nous laissait le deuxième tour de la présidentielle : deux infatués bling-bling beaux parleurs, et pour des raisons différentes aussi dangereux l’un que l’une.
Enfin, on aura bien des descendants quand même, mais y’a pas loin qu’ils mangent avec des baguettes !
.
 Hatamoto répond à Vingtras 
Vendeur de temps de cerveau (...)
Dans cent ans, si la politique du gouvernement se durcit comme elle le fait chaque mois, alors non, nos héritiers ne nous regarderons pas comme des barbares.
Ils seront trop consanguins et abrutis pour le faire ...
.
 Lohiel répond à Hatamoto 
http://twitter.com/Lohiel
Alors là, effectivement, tu mets le doigt sur quelque chose de fondamental : la vie aime le mélange, c’est dans ce sens-là qu’elle veut aller...
Génétiquement, les mariages entre des personnes venant d’horizons différents sont très bénéfiques pour toute leur descendance, qui sera plus solide et en meilleure santé.
De là à dire que le repli sur soi, la peur et la haine de l’autre vont dans le sens de l’affaiblissement et de la mort il y a un pas... que je n’hésite pas à franchir allègrement ! :)
Et dans ton combat quotidien, Lily
Tu connaîtras un type bien, Lily
Et l’enfant qui naîtra un jour
Aura la couleur de l’amour
Contre laquelle on ne peut rien
.
 Elie42 
Etudiant
Des situations bien triste, mais avant de taper sur les policiers et l’état français comme les font tous les bobos de rue89, ne faudrait il pas comprendre aussi le problémes des mariages blancs en France ? 
Ceci est une véritable phénoméne en France ; c’est un vrai réseau qui est organisé dans certaines villes. Ainsi a peu prés n’importe qui avec un peu de motivation et d’argent peu s’acheter en France un mariage. On ma déja approché pour en échange d’argent me marier et au contraire j’ai des amis maghrébins qui avait été approché pour que s’il donnait de l’argent, acquérir la nationalité en se mariant. Et ca marche presque à tous les coups...
Aprés c’est à tout fait normal que les policiers fassent des vérifications, qu’il les fasse aussi stupidement ça non malheureusement (mais peut on en demandé plus à des BAC-5 ?)
Mais le vrai débat est la, comment lutter contre les mariages blancs tout en dérangeant le moins les autres dans le vrai amour ?
Personnellement je suis pour la délivrance de carte de séjour temporaire avant de donner la nationalité, et si un faux mariage est découvert, faire payer très cher tous les fraudeurs (prison ferme par exemple)
Mais il faudrait aussi des critères un peu plus souple d’immigration pour que le mariage blanc ne soit pas le seul moyen de rentrer en France... Bref grand débat...
.
 Augustus- répond à Elie42 
Globe-trotteur en quête de (...)
Mais pourquoi lutter contre les mariages blancs ? Si des individus sont prêts à mettre tant d’énergie, de temps, de ruse et d’argent pour devenir français, ne le méritent-ils pas beaucoup plus que nous qui nous sommes donnés la peine de naitre pour l’être ?
La question est un peu provocatrice mais je recommande une minute de réflexion avant de la balayer d’un clic rageur.
.
 Pierrrrre répond à Augustus- 
→ → → → → → → le marché autant (...)
« ....Si des individus sont prêts à mettre tant d’énergie, de temps, de ruse et d’argent pour devenir français, ne le méritent-ils pas beaucoup plus que nous qui nous sommes donnés la peine de naître pour l’être ? .... »
==> c’est vrai ; c’est comme pour le mec qui essaye de faire mes poches.. le boulot et les heures d’entraînement que ça lui a demandé, alors que moi, mon argent, me suis contenté de le glisser bêtement dans mon porte monnaie, sans effort.
.
 francisc répond à Augustus- 
Elie42 ne sait pas de quoi il parle.
Sauf pour Carla Bruni sans doute, il est absolument impossible d’obtenir la nationalité par mariage avant 5 ans de mariage continu. Une séparation avant les 5 ans fait évidemment tout capoter.
Combien de couples franco-français se séparent avant 5 ans, au fait ?
Moralité : on demande beaucoup plus aux couples mixtes qu’aux couples lambda.
.
 mechante langue répond à Augustus- 
« Mais pourquoi lutter contre les mariages blancs ? »
Mais si vous etes pour l’ouverture des frontiéres, dites le et assumez le ! 
Assumez votre penchant ultra libéral puisque comme eux vous déniez a la nation le droit de réguler et de controler l’immigration et que vous considérez que ce sont les volontés individuelles qui doivent primer sur la volonté collective , la main invisible du marché réglera les problémes .
En outre pourquoi se soumettre a la loi ? Plus de régles , plus de lois collectives , cher Augustus
« Si des individus sont prêts à mettre tant d’énergie, de temps, de ruse et d’argent pour devenir français, ne le méritent-ils pas beaucoup plus que nous qui nous sommes donnés la peine de naitre pour l’être ? »
Comment n’y a t on pas pensé plus tot !
Pourquoi condamner des violeurs . Aprés ils devraient etre recompensés puisque eux au moins ils se donnent tant de mal pour faire l’amour ! Non mais ...
.
2 autres commentaires
 davids2142 répond à Elie42 
Professeur désagrégé
Pour votre information, on ne donne pas la nationalité tout de suite après le mariage, mais il faut que l’étranger justifie de 4 ans de vie sur le territoire avant de présenter un dossier qui lui même sera étudié pendant environ 1 an.
C’est avec ce genre d’affirmation que l’on fait croire aux gens que la nationalité s’acquiert avec le mariage alors qu’il n’en est rien. Seul un titre de séjour est délivré, et il est renouvelable deux fois un an puis 10 ans en bataillant et je pèse mes mots, avec la préfecture.
L’obtention de nationalité est totalement dissociée du mariage alors rassurez vous, lacher la grappe à ces pauvres couples ne créera pas « d’appel d’air » ! !
.
 Augustus- répond à davids2142 
Globe-trotteur en quête de (...)
C’est vrai, j’aurais du le rappeler, en ayant fait moi-même l’expérience il y a plus de vingt ans. L’expérience, le mot est faible, car après deux ans d’atermoiements, le chef du bureau D2 de l’alors ministère de la solidarité, avenue de ségur, m’avoua qu’ils avaient perdu le dossier de mon épouse. « Mais c’est pas grave, nous allons faire un dossier postiche » C’est quoi un dossier postiche ? « C’est comme un vrai, mais on le fait en deux heures au lieu de deux ans ». Et quelques heures plus tard, alors que les gravats des plafonds du ministère s’émiettaient dans le couffin de notre premier fils, nous reçûmes le document postiche mais officiel...
.
 yapadebug répond à davids2142 
Carlita a déclaré qu’elle avait déjà obtenu la nationalité française. Il n’y a pas 4 ans qu’elle est mariée pourtant...
.
mechante langue répond à francisc 
« Ce que vous êtes lourd à faire semblant de ne pas comprendre. »
Pourquoi devrai je « comprendre » ce qui est une intox . Carla Bruni n’a pas été naturalisée en raison de son mariage . Un point c’est tout
En tant que residente française depuis l’age de 6 ans titulaire de permis de sejour de 10 ans depuis plus de trente ans elle est admissible a la naturalisation immédiatement le temps du traitement de son dossier .
« On parie ? »
Chiche !
.
 francisc répond à mechante langue 
Oui vous avez raison si ce que vous dites est vrai, elle est naturalisable immédiatement mais dans ce cas, pas au titre de son mariage avec un Français qui est le sujet qui nous occupe ici...
Vous, vous êtes vraiment énervant avec vos façons de noyer le poisson dans des discussions secondaires sans intérêt.
Je remarque que face à de (tristes voire scandaleux) témoignages précis et étayés (comme on en trouve plusieurs sur ce fil), vous n’avez pas grand chose à répondre. Mais quand il s’agit de partir sur des grandes discussions générales, stats à l’appui, vous accourrez...
.
 Humain répond à francisc 
Carla est italienne.
.
 antilopours répond à davids2142 
eboueur lyon
le titre de séjour de 10 ans est accordé au bout de 3 ans de mariage ! 
mon épouse a vu son titre de séjour d’un an renouvelé le troisième donc ! il nous manquait six mois pour les trois ans ! ! 
je précise qu’elle était prête à accoucher ! ! 
depuis elle est donc maman d’une petite française avec un droit de séjour d’un an ! ! 
même si la naissance serait intervenue juste avant les démarches l’obtention de la carte de 10 ans n’etait pas assuréé d’apres la fonctionnaire(tres sympa ) qui nous a reçu ! !
.
 skalpa 
actif et militant ?
L’amour est enfant de bohème....
Etc... Etc...
Alors prenez garde !
.
 ras-la-patience répond à skalpa 
et comme d’habitude : merci skalpa ! (celle-ci est magnifique !)
.
 Pierrrrre répond à skalpa 
→ → → → → → → le marché autant (...)
« ...Alors prenez garde ! ... »
==> je sais, j’ai l’habitude, je fais gaffe,
Les fleurs sont des roses,
et derrière leurs jolies pétales, se cachent de sournoises épines.
.
 pathedripper 
peintre
Coucou je te reconnais ! tu es le fils naturel d’Hortefeu !
.
 magaliesimon 
célibataire
La situation est plus complexe, elle n’est pas tout blanc ou tout noir (si je puis dire).
De l’autre côté, des étrangers profitent des largesses de la loi pour escroquer sentimentalement des Français d’origine étrangère au mariage, ou pire, au bébé, pour obtenir la nationalité.
.
 A déménagé le 25 octobre 
LEMON INCEST
Et Edvige et Cristina ?
Homosexuelles, elles purent, bien heureuse société moderne, être acceptées pour vivre dans la quiétude d’un amour incestueux, entretenu par leur unique parent Marianne, leur mère et nouvelle incarnation du citron.
.
 Bon Scott 
Tous les enfants d’immigrés ou immigrés, ne s’appellent pas Nicolas et Carla !
.
 ras-la-patience 
ne pas généraliser ; je connais une italienne qui a épousé un français bien placé (d’origine étrangère lui aussi), et qui n’a connu aucun des problèmes que vous dénoncez.
elle écrit des chansonnettes,
il porte des talonnettes
elle susurre dans le micro
lui on l’entend beaucoup trop !
.
 Humain répond à ras-la-patience 
Carla est Italienne... Bon, et alors ?
.
 LE BOUFFON 
Media Caen
On peut appeler ça les dégâts collatéraux du durcissement des lois sur l’immigration. Au nom de la lutte contre les fraudes et la clandestinité, un climat de suspicion généralisée s’abat sur les « minorités visibles » et les candidats à l’immigration. C’est ainsi que les nouveaux couples mixtes inspirent le doute, que les artistes africains invités à un événement culturel peinent à obtenir un visa... et en bout de chaîne que les réfugiés politiques sont refoulés aux frontières, ne pouvant même pas faire valoir leur droit d’asile.
À lire l’interview d’un responsable de la Cimade (de Basse-Normandie) sur Lien. Le droit d’asile est en danger à l’échelle européenne.
.
 A déménagé le 25 octobre répond à LE BOUFFON 
« Au nom de la lutte contre les fraudes et la clandestinité »
fraude = quoi qu’on dise, quoi qu’on chiffre, c’est une minorité. Tout comme les voleurs en forment une, qu’ils soient spéculateurs ou à-la-tire.
Qui a raison dans une démocratie ? la majorité.
On nous fait une société où une minorité impose un dictat : celui du tout le monde suspect ; la présomption de culpabilité est partout, dans chaque caméra qui vous surveille, dans chaque contrôle routier, dans chaque guest-list du Big Brother.
Qui a raison dans cette démocratie ? une minorité.
Ça s’appelle une dictature.
.
 mechante langue répond à LE BOUFFON 
« À lire l’interview d’un responsable de la Cimade “
La Cimade , tiens tiens , c’est bien le truc financé par Peugeot .
Si Peugeot commençait par mieux payer ses salariés , même immigrés plutot que de militer pour l’ouverture des frontiéres dans le seul but de faire entrer en France une main-d’oeuvre pas chére .
.
 Martin D 
et oui, sous pretexte de lutter contre une dizaine de mariage blancs, on va pénaliser un max de mariage...
en général, j’ai noté que si t’étais une femme arabe qui se mariait avec un français ça passait un peu mieux que le contraire, une femme « blanche » qui voudrait se marier avec un étranger...
et oui, triste époque
.
 Pierrrrre répond à Martin D 
→ → → → → → → le marché autant (...)
« ....lutter contre une dizaine de mariage blancs.... »
==> encore un qui confond les euros et les anciens francs, les litres et les mêtres cubes, les kilos et les gigas, les centimètres sur la carte et les kilomètres sur la route.
.
 francisc répond à Pierrrrre 
Encore une fois, ce que vous feignez de ne pas comprendre, c’est qu’à côté des mariages blancs, il y a tous ces étrangers qui renoncent à leur histoire d’amour parce qu’à cause d’elle, ils ont fait la queue x fois à 4 heures du matin devant une préfecture, qu’ils ont été humiliés.
Quand on fait partie de la classe moyenne brésilienne, indienne, égyptienne, russe, etc. on ne s’attend pas à être traité comme un pique-assiette en France.
Un jour peut-être, c’est nous Français qui seront refoulés de ces pays-là et ce ne sera que justice.
Attention aux postures de supériorité imbécile alors même que notre pays décline.
.
2 autres commentaires
 nahera 
Si seulement on dépensait le quart de la moitié de l’énergie mise à fliquer, vérifier, encadrer, interdire pour améliorer le monde dans lequel on vit, nous serions au paradis depuis longtemps ! ! ! !
.
 patrick du 14- 
de plus en plus naze
il a menti j’annules tout
.
 patrick du 14- 
de plus en plus naze
je viens justes de comprendre quelques choses normal je suis lent SALUT
.
 Pierrrrre 
→ → → → → → → le marché autant (...)
Je ne comprends pas,
Pourquoi parle-t-on de mariage blanc,
à propos de mariages qui comportent un minimum de couleur ?
.
 faux Jean Marie Le Pen répond à Pierrrrre 
J’ai fait la même hier à table. Marine a pissé de rire et Bruno s’est renversé sur sa chaise.
Car voyez-vous et avant tout, je suis drôle.
.
 poirierbouchot 
ras le bol, mais aussi ras la casquette ! ! 
il est au courant, le Monsieur, que l’Italie fait partie de l’Europe, et que les lois anti étrangers ne s’appliquent pas à eux ? 
Moi aussi je connais des allemands, des anglais, des espagnols, des portugais qui...
Mais des russes, des angolais, des kosovars (roms...) des camrounais qui veulent se marier avec un bon français de souche, ou tout simplement un compatriote en règle, j’en connais moins qui n’ont pas de problème.
Alors moi, ras le bol des commentateurs sportifs du café du commerce qui confondent couple d’Europe (avec la Turquie, Israël, la Russie...) et l’Union européenne, qui ne s’occupe pas que des quotas de pêche...
.
 Feu 
Mon fils s’est marié avec une marocaine en 2006 à Casablanca après enquête et questionnaire des 2 parties au consulat de France. Après l’accord des autorités, ils se sont donc mariés et ils sont revenus en France, mon fils intégrant une école de professorat professionnel et ma belle-fille une université pour obtenir l’équivalence de son diplôme marocain. A noter qu’elle parle couramment 4 langues : français, anglais, allemand, espagnol et Arabe(logique).Elle a eu un titre de séjour d’un an puis renouvelé pour deux an ( contre 250€ à chaque fois).
Mais, après que va t il se passer ? compte tenu qu’elle ne souhaite pas obtenir la nationalité française.
Après de multiples envois de CV et d’entretiens mais négatif au final car marocaine malgré les qualités de son CV, elle vient de décrocher un emploi avec de bonnes perspectives d’avenir, obtiendra t elle un permis de séjour de longue durée ? surtout qu’un bébé est en route ...
.
 Seccotine 
Un maire ne peut s’opposer à un mariage. Par contre, s’il suspecte qu’il peut s’agit d’un mariage « de circonstance » il doit saisir le procureur de la république. C’était comme ça avant et ça s’est considérablement durci depuis la circulaire « Perben » aux maires. L’entretien doit devenir systématique. Les mairies zélées ne se gênent pas pour saisir la justice et on en arrive à des entretiens particuliers, particulièrement suspicieux dans les commissariats. Les jeunes futurs époux en sont amenés à raconter des choses intimes qui ne regardent qu’eux du genre « Date et lieu de la première relation », « Combien de relations et fréquences, etc. ». C’est absolument abject. Alors qu’à la veille d’un si beau jour, les soucis devraient être la composition de la table de noce, la liste des cadeaux de mariages, et bien quand on est étranger, on doit déballer sa vie privée devant un fonctionnaire de police. C’est écoeurant et concernés directement ou non, on se sent tous salis. On est TOUS salis !
.
 rapatapoulos 
Tous les états dits « modernes » essayent de freiner l’immigration par tous les moyens.
C’est une attitude défensive surtout quand on souhaite freiner les déficits dans lesquels certains pays d’ Europe sont empêtrés.
Ces tracasseries administratives existent dans tous les pays concernés, il s’agit d’essayer de ralentir le phénomène et de décourager les « mariages de complaisance ».
La France présente un déficit, une « dette sociale » catastrophique dont l’état ne parle pas assez, ce déficit est le résultat de négligences accumulées depuis trente années.
L’immigration est un phénomène irréversible, il fait partie de cette mondialisation qui nous apporte parfois de bonnes choses, l’immigration est un phénomène qui existe depuis très longtemps, nul ne pourra l’inverser.
Les gens très pauvres rêvent eux aussi de pouvoir fonder une famille et vivre normalement, les pays ex-colonisateurs les ont pillés et les pillent parfois encore aujourd’hui.
PS : La meute a décidé que mes lignes étaient inutiles, et vous ? Vous l’êtes utiles ?
.
 Thierno Seck 
ApprentiSorcier
Bonjour à tous
La réponse de Elie42, ne pouvait me laisser indifférent. Je cite « Personnellement je suis pour la délivrance de carte de séjour temporaire avant de donner la nationalité, et si un faux mariage est découvert, faire payer très cher tous les fraudeurs ». Voila qu’il fait bon ne pas être étranger en ces temps qui courent. Décidément la répétition de sottises est une bonne chose pour les populistes car même les gens qui sont supposés avoir du recul gobent n’importe quoi.
Mais comment peut on a priori prendre tous les étrangers (souvent arabes ou noirs) comme des fraudeurs a priori ? Naissons-nous avec un jeu de dé à la main ? un jeu de cartes ? A-t-on gravé la fraude dans nos gènes ? 
Si des « fraudeurs » approchent un ou étudiante pour un mariage « arrangé » financièrement, est une raison de généraliser ? D’où vient cette généralisation ? 
Je me demande si dans un pays lointain, n’ayant pas une AFP et des médias racontant quasiment tous la même chose, il serait possible de se gargariser de droits de certains hommes et de commettre certaines abominations ? 
J’imagine si dans nos pays africains a priori on prenait les français pour des pédophiles ou des esclavagistes ils pourraient vivre la bas à se bronzer le derrière à peu de frais (CFA oblige) ? 
Que diraient alors les médias ? ne parlerait-on pas de xénophobie ? Ne nous collerait-on pas toute sorte de qualificatifs ? 
Je suis très étonné qu’un pays parle et abuse de droits de certains hommes, et agisse comme la pire dictature qu’on puisse imaginer dés que l’on a le malheur d’être étrangers venant d’un pays pauvre. En Afrique on en arrive au summum de l’ignominie. Dans un documentaire sur France 5 je crois, lors d’un rendez vous pour un français ayant épousé une camerounaise, on a demandé à la femme de dire de tète le numéro de téléphone de son nouveau mari. Je suppose que ce brave fonctionnaire connaisse de tète tous ces numéros importants ce qui n’est pas mon cas a titre perso. On en arrive à éplucher des factures, a poser des questions que même la Stasi ne poserait pas. Bientôt on fera coucher ensemble les mariés devant un fonctionnaire encore plus dévoué pour vérifier. Et j’en passe des meilleures.
Tout cela est il normal ? que ne dirait-on pas si des Etats caricaturés dans les médias métropolitains faisaient pareil ? Oh la la ! 
Cette arrogance d’Etat doublé d’une xénophobie ouverte est stimulé par les clichés véhiculés dans les médias sensationnalistes et incompétents. TF1 n’a-t-il pas récemment dans 7 à 8 présenté une histoire hallucinante d’un de mes compatriotes qui ferait tiquer même un élève de collège ? 
L’évolution de la législation sur les étrangers de couleurs pas très claire est symptôme du politiquement correct de nos jours. Un consensus s’établit de façon insidieuse pour faire un apartheid qui ne dit pas son nom en usant de grands principes folkloriques. Quand un pays qui pratique de telles abominations parle de droits de l’Homme, je comprends que certains Etats n’en aient cure. En tout cas si je dirigeais un jour mon pays, un discours d’un pays agissant de cette façon sur les droits humains me ferait poliment sourire, diplomatie oblige.
Une certaine discrimination entre nationaux et non nationaux est acceptable dans bien des domaines pour des raisons de politique économique, mais ou s’arrêter ? 
Peut-on expulser des divorcés ? Des veufs ? Doit –on en revenir à la doctrine de l’Eglise d’un mariage à vie ? 
Eh bien, certains que je ne citerai pas pour pas leur faire de pub ont trouvé la réponse. Comment peut on en arriver a expulser des veuves ? Ah, je vois, elles n’avaient qu’a empêcher la mort de leur conjoint. Non mais Oh ! 
On expulsera surement des divorcés qui auront le tort de pas respecter le sermon du mariage a vie, jusqu’à ce que morte les sépare. Nan je rigole, mais on se croirait revenue bien en arrière ! 
La façon dont on traite les africains dans les consulats pour des questions de mariage (voire de visa tout court) est insultante. Que nos dirigeants n’osent pas le dire est une chose mais de la à penser qu’on se fera insulter tous les jours sans réagir, certains devraient se réveiller.
Pourquoi généraliser un traitement plus qu’inhumain pour traquer des fraudeurs ? 
Plus généralement pourquoi appliquer a des gens un traitement qu’on n’applique pas a soi même et a son peuple ? 
L’Etat pourrait-il traquer des mariages blancs entre français de la même façon ? Evidemment non ! Alors des étrangers surtout de pays méprisés officiellement et médiatiquement, pourquoi pas ! D’ailleurs que peuvent-ils faire ? 
Hélas, diplomatiquement rien, on sourit et on se fait mettre par le derrière tranquillement, c’est la position officielle. D’ailleurs la fille de Biya, de Wade, de Boutef ne vivrait pas un pareil traitement au consulat. Vive la liberté et l’égalité.
Bon, vu que j’ai l’habitude de me faire mettre dessus dans une sous préfecture que je citerai pas, j’ai eu le malheur de voir comment on traite ces paisibles mariés venus pour des raisons administratives. Si vous oubliez votre femme ou votre mari en partant, bonjour la réplique de ces charmants guichetiers qui vous feront plaisir de vous rappeler que vous n’êtes que m.. sans l’autre et qu’il faut sa présence. Qu’il ou elle ait des contraintes professionnelles, cela ils n’en n’ont rien a faire. Je comprends que par moquerie l’on qualifie l’homme ou la femme de nationalité française de « titre de séjour » dans certains pays, cela est une réalité.
Enfin, la plupart des partisans de la dureté et de la répression contre ces « fraudeurs » d’étrangers, ne savent même pas comment s’obtient un titre de séjour, ni du mépris avec lequel on traite ces populations qui n’ont rien de méchantes. Il est vrai que peu de français ou de franciliens, vont faire la queue à 6h du mat pour prendre un ticket à 9h et des fois repasser à 14h. Faut être bien portant en tout cas. Donc, que la loi soit dure, ils veulent, car cela ne les concerne pas. C’est marrant la vie ! On se rassure par des textes d’une ignominie sans nom car c’est pour les autres, ces gens différents, ces étrangers, ces misérables immigrés. Ils n’avaient finalement qu’a rester chez eux. Le Pen aura gagné la bataille des idées en tout cas, pour la droite on repassera. Je me rappellerai toujours de ces belles paroles d’un espagnol dans un débat sur l’immigration. Il disait que dans sa tradition un étranger est toujours bien accueilli car je cite il est « porteur d’un message qui mériterai d’être entendu ». hélas, les difficultés économiques ont en tout cas chez Hortekozy, eu raison de ces traditions qu’ils qualifieraient d’archaïques.
Traquez, emmerdez, menez leur la vie dure, cela est le discours ambiant de gens qui ont peur, qui sont dépassés par des changements qu’ils ne maitrisent pas.
Ce qui est sur, c’est qu’empêcher quelqu’un de venir, est simple, il suffit de lui faire mal, de l’humilier. Inciter quelqu’un par contre est une autre question. Penser qu’un immigré a haut potentiel peut venir dans un pays ou on impose a sa conjointe des cours de français pour obtenir le visa q=comme si l’on ne peut pas apprendre en fréquentant les gens ; qu’on lui parlera comme a un emmerdeur a la préfecture et que le comble, en costard cravate, la BAC l’interceptera dans la rue en allant déjeuner avec ses collègues pour lui demander ses papiers relève de la magie. La logique chère a Descartes a foutu le camp.
Que ces aimables autochtones continuent de prôner la répression face aux étrangers, a les qualifier de fraudeurs, d’exciseuses, de je ne sais quoi avec le sourire et la conviction d’être dans l’ère du temps. Tôt ou tard cela se retournera contre lui. Les méthodes expérimentées sur les « autres » ont le malheur de se retourner contre ceux qui applaudissaient auparavant.
Il faut être très fort pour justifier de l’humiliation des étrangers au nom de la lutte contre le mariage  blanc ou l’immigration clandestine. Ces méthodes d’un pays qui a peur témoigne d’une faiblesse certaine et d’un manque d’assurance face a un avenir qu’il a pourtant les moyens d’apprivoiser. La peur n’a jamais conduit a cette émulation qui peut faire ressortir le meilleur d’une population. Bien au contraire, je laisse la place aux historiens en parler.
Courage à ceux et celles qui malgré tout, tentent de vivre leur histoire comme tout un chacun. Mais quel courage ! !
.
 nahera répond à Thierno Seck 
Bien dit, BRAVO ! ! !
.
 Philippe Tixier 
Citoyen
Tout ce qui touche l’amour se complique quand une frontière sépare les personnes, les amoureux, les enfants, les femmes, les maris, les amoureux des libertés, ...
Pour ceux qui sont intéressés une adresse parmi d’autres RESF, un moyen fiable pour être au courant de la réelle politique de sarkozi et singulièrement hortefeux ! 
N’hésitez pas à contacter RESF si vous avez connaissance d’enfants et parents en difficulté
soit auprès d’un collectif près de chez vous dans la rubrique CONTACTEZ-NOUS sur le site
Lien
soit par email auprès de contact@educationsansfrontieres.org
merci à rue89 pour ce focus
.
 anar-sdf 
alliance des zones franches
Mmmmm.
Qu’en penser de tout cela ?
Bah si je jette un coup d’oeil dans l’ouvrage de jp kauffmann, directeur de recherche en sociologie j’en déduis que l’hypergamie pousse certains occidentaux à faire leur marché matrimonial dans les pays du tiers monde. C’est devenu une galère de rencontrer un partenaire aujourd’hui. Pas mal de trentenaires sont dégoûtés car les rencontres se font par les sites internet payants comme l’affreux meetic où le pauvre inscrit essuie mépris, indifférence et perte de temps.
Les voyages se démocratisent, un type voyageant au sénégal, au viet nam, en tunisie ou à cuba rencontrent de vraies petites beautés pas trop difficiles, simples, et vite un mariage pour ramener le trophée chez soi et zut aux déconvenues incessantes de la bredouille quand on sort le soir à rencontre imporobable de l’âme soeur.
Il est vrai de voir des vieux occidentaux se refaire une vie avec une africaine de 20 balais, des histoires où la malheureuse étrangère reste cloitrée à faire la boniche et supporter l’alcoolisme de son ventripotent de mari de 50 balais c’est pas trop clean.
Des situations qui sont à l’origine de cette marocaine exploitée car portant la burqa et déboutée de la naturalisation.
De l’autre côté un étudiant étranger ayant séjourné plusieurs années en france a le droit de sortir et d’aimer. Le mariage n’est que la seule solution pour lui de rester d’où un mariage sur trois est précipité pour se stabiliser. Je pense qu’il faut trouver autre chose pour résoudre cette situation perverse en facilitant la circulation des personnes d’une part et autoriser chaque personne qui conclut un pacs de rester car dans cette histoire les homos sont les plus grands perdants.
De toute manière en précarisant le conjoint étranger on le soumet à un plus grand chantage et une dépendance inacceptable au conjoint français.
.
 anar-sdf 
alliance des zones franches
Le mariage est généralement un contrat réciproque pour arranger des intérêts : payer moins d’impôts, faciliter les transmissions, toucher des avantages, bref le mariage est un arrangement transactionnel, alors pourquoi stigmatiser les mariages dits « blancs » alors que cela rentre dans l’intérêt du mariage.
.
 Pierrrrre 
→ → → → → → → le marché autant (...)
Actuellement, le tarif pour un mariage blanc, région parisienne, c’est 10 000 euros.
Mais c’est une offre que je n’ai pas encore vue sur proposée sur Ebay.
De toutes les façons, ils passeront en-chaire, devant le maire... Le temps de faire connaissance.
.
 romeotan 
4 juin 1989 : je n'oublie pas.
Aujourd’hui se marier avec une personne étrangère c’est être présumé coupable ! 
J’ai eu les mêmes déboires pour mon mariage. La mairie n’a jamais accepté de prendre notre dossier, c’est le procureur de la république qui a dû donner son feu vert pour qu’enfin nous ayons droit de nous marier.
Mais ne croyez pas que tout est fini une fois le mariage acté, non, non... lorsque « l’étranger » demandera le renouvellement de son titre, je ne serai pas surpris qu’il se retrouve « sans papier » pendant 6 mois comme cela nous est arrivé. A l’époque on nous a dit que la raison pour laquelle il avait eut ses papiers n’était plus valable, qu’il fallait donc reconstruire un dossier précisant que le nouveau motif d’attribution était le mariage. Alors je vous laisse imaginer 6 mois pendant lesquels vous avez peur que « l’aimé(e) » soit interpellé(e), pendant lesquels il est interdit de travailler, pendant lesquels il est interdit de sortir du territoire.
Mais ce n’est toujours pas finit, après il y a la pref., tous les ans il faut prévoir une bonne journée à attendre que l’on traite votre dossier, vous arrivez à 8 heure, vous attendez, vous attendez, on ne vous dit rien et on vous demande toujours un papier qui n’est pas marqué sur la « liste », si vous l’avez, ben il faut encore attendre, vous n’osez pas sortir déjeuner de peur de perdre votre tour, on ne vous dit rien.. et puis vers 5 heure, on vous appelle, vous avez votre renouvellement.. A l’année prochaine ! 
Ce qui est flippant c’est qu’on n’a rien fait, on s’aime, c’est tout.
Alors quand je lis qu’il faut lutter contre les mariages blancs, je m’interroge. Tout d’abord je me demande s’il y a vraiment une hausse des mariages blancs, si c’est de l’info ou de l’intox. Ensuite, si cela est vrai, je pense qu’il s’agit tout simplement du résultat de notre politique répressive face à l’immigration et je me demande si ce n’est pas plutôt elle qu’il faut changer.
.
 anar-sdf 
alliance des zones franches
Une question : 
Quand le gouvernement ouvertement xénophobe voudra plafonner les entreés des immigrés comment fera-t-il pour limiter le nombre de couples franco-étrangers répondant aux critères imposés par les lois respectives ? Un tirage au sort ? Les premiers servis ?
.
 guynaouec 
Tête de con Breton
L’amour peut être sans frontière, mais le mariage a toujours était tout sauf une affaire d’amour ! ! !
.
 guynaouec 
Tête de con Breton
@ ceux qui veulent ouvrir les frontières et fermer les centres de rétention : ouvrez leur la porte de votre maison, au lieu de les laisser mourir de faim dans la rue ! ! !
.
 Phil2922 
Retraite invalidité
Sarko n’a pas eu de problème pour épouser une italienne... ! Etonnnant, non... ? !
.
 kepalakayu 
le vieil homme est l'amer
Bon, ce qui m’a poussé à réagir c’est une remarque fielleuse sur Françoise Rocheteau, je trouve scandaleux qu’on puisse mettre en cause cette personne qui fait un boulot formidable, tout autant que La Cimade, qui, sans être triste, n’est peut être pas un association rigolote mais en tout cas super sérieuse et compétente, personne ne peut le mettre en doute ! 
Sur le fond de l’article, je suis un peu partagé pour pas mal de raisons ; on nous présente Roméo et Juliette, certes mais c’est vrai qu’il y a eu beaucoup de dérapages et que les mêmes personnes vont s’apitoyer sur les arnaques au mariage laissant ensuite les mariées sur le carreau (et pas seulement des gens appartenent « à la même communauté : je me souviens d’une jeune femme qui avait été ensuite abandonnée pui divorcée-express par son mari turc, d’une collègue qui avait rencontré l’homme de sa vie en Bulgarie et qui -en France- a aussitôt commencé à la battre et la tromper avant de partir en Afrique...), il faut voir aussi tous ces mariages plus ou moins imposés à la seule fin de fournir un titre de séjour (et il n’est pas si facile de se rebeller contre sa famille du jour au lendemain, surtout quand on voit concrètement quelle assistance les services sociaux peuvent apporter...), et aussi l’habitude pour certains hommes d’aller faire leur marché à l’étranger et en ramener une bonne petite esclave obéissante et travailleuse qu’ils rejetterons quelques mois après ! 
Oui, quand on sait de quoi on parle, on constate que comme d’habitude la vérité n’est pas si en noir et blanc que ça, mais qu’il y a beaucoup de nuances plus qu’importantes ! 
Dernier point et non des moindres : la quasi totalité des organismes (administration, associations, avocats, etc...) ont une intervention -et un recul- limités à un dossier qu’ils suivent durant au mieux peut être pendant trois, quatre ou cinq ans, et quand on regarde sur de plus longues périodes (par exemple suite à prise en charge d’assistante sociale ou par une association de femmes battues) et bien on a souvent de mauvaises surprises.
Par ailleurs le mariage est une aventure où l’on peut bien sur avoir de bonnes et de mauvaises surprises...
.
 louis69 
Ingénieur
La valse des conjoints de Français ? Une vraie folie de visas ! Un étranger conjoint de Français, tout est fait pour qu’il reparte dans son pays pour demander un visa. Et un de plus ! Et pour cause. il faut savoir qu’il y a un véritable trafic dans les Ambassades et qui peut rapporter des milliards. Revenir en France, il faut repayer la chaine complète. Cela maintient un bon niveau de clientèle.
De la maffia locale à l’ambassade en passant par les mages de l’informatique. Prenez un Chinois WenZou dans le Zhejiang. Revenir ? il sera centenaire ! Il passera alors par la Machine Visa Rotative. La collectivisation des Visas Schengen. Une affaire qui tourne.
Un Visa Long Séjour, une mine d’or pour la Maffia locale. 6 Mois, 180 jours, le voyage Shanghai/Paris, 2 jours, soit 90 personnes, 1 personne tous les 2 jours à 30 000 E le voyage chacune. Près de 3 millions d’euros.
Chacun a son visa pour l’éternité sur son passeport, mais seulement 2 jours dans l’antre de la machine. l’étranger part avec son visa long séjour, le lendemain il l’a encore, mais le surlendemain, il ne l’a plus dans la machine. Mais s’il l’a sur le passeport tout le monde est content.
Combien pour ceux qui manipulent le réseau Visa Schengen ; 25% ? ; disons 700 000 Euros.
5000 conjoints sont réexpédiés chaque année, une manne potentielle de 3,5 Milliards d’euros, plus les autres, ; disons une manne de 10 Milliards d’euros.
Il y en a qui produise du Colza, nous on produit des Visas. Quand on vous dit que l’immigré ne rapporte pas ! L’immigré voyage et augmente le pouvoir d’achat d’un grand nombre de Français.
Les dirigeants Chinois, et les autres, connaissent le système. Vous ne pensez pas qu’ils rigolent quand Sarkozy va leur parler des Droits de l’Homme ?
.
 manticone 
celibataire
encore une fois je trouves ca dommage
c’est peut etre aussi parce que je suis a moitie etranger mais c’est le genre de thematique que je trouves fatiguante
on devrait pouvoir se marrier et aimer qui on veut par dela la nationalite
surtout que durcir la legislation n’arrete pas les mariages blancs et que abandonner une femme enceinte n’est l’apanage de personne
j’espere qu’ils iront au bout et saisirons la halde auquel cas ils auront le soutien public je penses
.
 noéricochet 
citoyen engagé
Le témoignage d’un homme français qui aime un autre homme, étranger (je tairai sa nationalité pour des raisons de confidentialité ; juste une indication il est de la zone ’océan indien’ ). Il est déjà difficile de vivre son homosexualité, imaginez donc les contrariétés auxquelles notre couple est confronté quand il faut renouveler un titre de séjour ou faire des démarches administratives.
Dans aucune de ses démarches de papiers il ne fait mention de notre couple car il a peur de la réaction de certains fonctionnaires des préfectures. il préfère mettre notre couple ’de côté’ dans ces cas-là, d’autant qu’il subit en parallèle, et moi avec, angoissé, le durcissement (depuis 4 ans) des conditions imposées pour le renouvellement de son titre de séjour. aujourd’hui notre couple et sa stabilité ne sont malheureusement pas des arguments pour son maintien sur le sol français.
nous avons songé au pacs mais nous préférons en signer un dans quelques mois ou années, par amour, et non par besoin administratif ; de toute façon, là aussi, le pacs n’est pas un argument suffisant pour rester en France.
alors il envisage, avec sincérité, de demander sa naturalisation. mais il y a des enquêtes sociales et administratives dans une telle procédure. n’y aura-t-il pas une volonté de savoir si notre couple n’est pas un couple de circonstance, une manière de détourner la loi française ? ce serait insultant, mais nous nous y plierons. il va sûrement déposer une demande, pour faire un geste envers ce beau pays que reste la France, mais aussi pour éviter les brimades morales et petites humiliations subies dans des administrations de plus en plus tatillonnes avec les étrangers concernant leur titre de séjour et leurs droits dans la vie quotidienne.
aujourd’hui il est bon d’être blanc et français et de se marier ou se pacser avec un français ou une française , le reste paraît de suite suspect aux yeux de l’administration... je ne crois pas que notre démocratie y gagne, et je crois surtout que le pen a en quelque sorte gagné dans les esprits, c’est triste.
.
 Humain 
Que faisaient le gauche et Ségolène lorsque l’Europe modifiait récemment les règrementations sur l’immigration ?
.
 uppercut répond à Humain 
@humain
Simple : la Gauche chaussait la droite,
et Ségolène se maquillait ; LE gauche : je ne connais pas !
.
 uppercut 
L’ Amour, la seule expression, non encore égalée
depuis des siècles, et que je n’ose me mettre à contre sens.
Depuis bien longtemps, triste, malade ,voulant quitter ce monde, tout en reportant cela le lendemain, espérant que ce médecin unique ,vienne un jour ,frapper à ma porte et me dire : je suis là pour te guérir sans te soigner..Mystère, mais le seul vrai sens de la vie.Mourir,sans l’avoir connu
a été une triste vie ,poursuivie, par une triste mort...
.
Pierrrrre 
Les statistiques révèlent bien toute l’ampleur du problème.
.
 adrak 
Pour ma part j’ai toujours eu affaire à des fonctionnaires compréhensifs et neutres lors de mes formalités pour me marier à l’étranger avec un étranger. Rien à dire de ce côté là, un peu par contre envers l’administration du pays où je vis.
En revanche, je m’inquiète plus pour les deux enfants que mon mari a eu d’un précédent mariage avec une femme de son pays, qu’elle ne souhaite pas garder et que nous élevons à plein temps, avec nos enfants. L’un de ces enfants me considère comme sa belle-mère, l’autre comme sa propre mère, car je m’occupe de lui depuis très jeune.
Je n’ai aucun droits légaux envers mes beaux-enfants, ni côté français, ni côté étranger. Que deviendraient-ils s’il arrivait quelque chose à mon mari ? Cette question nous angoisse énormément.
Dur dur pour les familles franco-étrangères recomposées... Heureusement, nous considérons notre multi-culturalisme (2 nationalités, 2 religions, 4 langues parlées à la maison) comme une richesse. C’est une force pour effectuer inlassablement les formalités administratives.
Dernier point à propos des enfants : dans un autre article de Rue89 (Lien), certains commentaires laissaient percer un mépris envers certains expatriés qui restent dans leur bulle et mettent leurs enfants dans les lycées français. Pour ma part je préfère le système scolaire français à celui du pays où je vis, que je juge trop mercantile, et je regrette de ne pouvoir y mettre mes enfants en raison du coût élevé des lycées de l’étranger. Sarkosy a prévu de changer cette injustice, cela prendra des années à mettre en place.
En attendant, il me reste une structure sur laquelle je compte pour m’aider à transmettre ma culture française à mes enfants et mes beaux-enfants, c’est l’Alliance Française.
.
 Humain répond à adrak 
A un -gros- détail près
Dans notre pays, bientôt tout cela sera libéralisé et privatisé.
Alors cela ne dépendra plus des fonctionnaires (la nouvelle constitution y apporte sa pierre) et le problème deviendra uniquement, non pas social, mais purement financier.
Dommage, certes....
.
 Lorycalque répond à adrak 
« l’alliance française » ? ah oui ? Grand bien vous fasse. Jamais vu la couleur, moi, en 30 ans à l’étranger. Du flan. Un club privé pour français ayant la nationalité de loin et en dilettante. Sans médisance, si j’en médisais ça serait pire et vache mais assez probablement objectif. Les instances françaises de l’étranger ? Jamais vues, jamais entendu parler en 30 ans, seulement au moment des élections ce club privé se souvient de l’existence de moi et de mes semblables pour récolter des votes.Votre post je l’ai trouvé snob et con à la fois.
.
 kane85 répond à Lorycalque 
Dort avec toutes ses dents
Son post n’est ni snob, ni con, c’est celui de quelqu’un qui croit encore que la France va faire quelque chose pour elle alors qu’elle habite à l’étranger...
C’est ça qui est faux. Et là, je suis d’accord avec vous : 34 ans à l’étranger et plein « de grosses huiles » qui viennent à l’ambassade dire que « vous représentez la France » et « On est fiers de vous »... paroles, paroles, paroles comme dis la chanson.
On ne se rappelle de vous que quand on a besoin de se faire mousser ou qu’il faut « bien » voter.
Autrement... c’est le grand désert... Aide toi et, peuy être hypothétiquement, la France t’aidera...
Mais ça, faut avoir vécu longtemps ailleurs pour le savoir !
Je ne jette donc pas la pierre.
Salutation d’une ex expatriée
.
 parti répond à Lorycalque 
punishment park
de retour ? médis, médis, on va rire....t’as viré le précaire de ton pseudo ? ton post il est con et con à la fois...parce que moi,snob, je sais pas trop ce que ça signifie venant de toi...
.
 adrak répond à Lorycalque 
Bonjour Lorycalque,
Vous vous méprenez au sujet des Alliances Françaises, du coup c’est votre post qui me parait méprisant.
Les Alliances Françaises sont un réseau d’associations (locales la plupart du temps) à but non lucratif, qui reposent avant tout sur l’implication de bénévoles locaux francophiles. Rien de dilettante par contre dans les cours qui sont dispensés et dans la qualité et la variété des événements organisés, du moins dans mon pays.
.
 parti 
punishment park
bien bien lory, tu ne votes plus pour toi...c’est déjà ça...
.
 matheis 
commerçant
Je sais qu’il est tard... mais je viens de lire les 3 pages de commentaires et d’insultes acides et ça me laisse pantois...
Je me demande bien pourquoi ces histoires d’immigration déchainent toujours autant de monde. Peu importe... Pour moi la lutte contre l’immigration telle qu’elle est pratiquée est un faux problème. Et cette chasse aux couple mixtes c’est même carrément inhumain... Mais c’est complètement inutile ! ! ! Ca sert à faire mal, ou soi-disant à dissuader du genre « Josiane, si tu vas à Marrakech ne tombe pas amoureuse de Mohammed sinon tu vas n’avoir que des ennuis ! »
Tout ça c’est bien beau, du blabla... ce n’est pas à grand coup de reconduite à la frontière qu’on arrivera en endiguer le problème de l’immigration clandestine. Ca équivaut à essayer de vider une mer avec une cruche : non seulement c’est long... mais l’eau finit par toujours revenir dans la mer.
Le problème, c’est que nos pays ont une grande responsabilité dans l’appauvrissement des pays d’où proviennent les clandestins. Nous cautionnons et nous aidons des régimes dictatoriaux. Nous avons une grande part de responsabilité dans l’immigration économique. La solution pour réguler l’afflux de migrants économique c’est d’investir massivement dans les pays d’origine des migrants.
Quand à l’immigration maritale, l’ouverture et le mélange (comme les couples mixtes) je ne comprends absolument pas pourquoi le pouvoir a décidé qu’elle était néfaste alors qu’elle est synonyme d’intégration au plus haut point. Avec la mondialisation, la généralisation des voyages, le développement des communication comme internet, on est obligé d’aller vers un monde ou les hommes et les femmes de tous les pays vont être amenés à se rencontrer, tomber amoureux et se marier… En 1920 on trouvait son conjoint dans son village, en 1950 dans sa région, en 1980 dans son pays, en 1990 dans son continent et maintenant c’est dans le monde entier. Il parait qu’en 2008 1 mariage sur 3 est un mariage mixte… Expliquez moi ou est le problème ? Je suis d’accord pour que la France ne donne pas immédiatement la nationalité au conjoint mais qu’elle lui permette au moins de résider avec son mari ou sa femme… C’est la moindre des choses.
Je crois comme beaucoup d’autres sur ce blog que les véritables raisons de la chasse aux couples mixtes sont beaucoup moins avouables que la simple régulation de l’immigration. Notre pouvoir NE VEUT PAS du mélange de culture. Notre pouvoir NE VEUT PAS du mélange de communautés. Notre pouvoir brosse dans le sens du poil les leaders des communautés religieuses les plus fermés afin que rien ne passe d’une communauté à l’autre. Voilà ou on en est. La peur de la perte de la sacrosainte « identité nationale »… Un terme vague, qui ne veut rien dire parce que si la France n’avait qu’un seul visage elle serait bien terne. A tout cela je dis merde parce qu’il est impossible d’endiguer la marche de la mondialisation, il est impossible d’endiguer le phénomène des mariages mixtes et si la France devient trop répressive, ces jeunes couples mixtes iront ailleurs pour vivre, prospérer et faire des enfants… construire leur famille… Tout est une histoire de choix…
Je parle pour moi, mais si je me marie avec une belle étrangère et que mon pays n’en veut pas… je n’hésiterai pas longtemps à déguerpir pour aller vivre dans un endroit ou on voudra d’elle et de moi ensemble. Je n’irai pas lécher les pieds de mon pays s’il me crache dessus.
Je salue Nicolas FERRAN et tous ceux qu’il a fédéré aux Amoureux au Ban car il faut que les gens ouvrent les yeux sur les incohérences de tout ça….
.
 jean Bidel 
jeune retraité
Comme dans tout sujet sensible aujourd’hui il y a des « pro » et des « antis » , et ce sujet est devenu hautement sensible avec le temps qui passe ; parlez en à Mr Jean-Yves Guillou procureur de la république au TGI de Nantes qui gère transcriptions (et surtout les suites) de ces mariages mixtes . En 2007 plus de 1000 demandes d’annulation de ces mariages qui se sont révélés frauduleux : uniquement pour les papiers . C’est une véritable explosion de la fraude qui se fait jour , en 3 ans le nombre de demandes d’annulation a ét multiplié par ... 40 ! ! ! (de 25 en 2005 on est passé à plus de 1000 l’année dernière) .
A ce sujet avant de continuer à braire sans savoir , que le « pros » (parce que c’est dans l’air du temps) lisent l’excellent livre de Marie-Annick Delaunay - l’immigration par escroquerie sentimentale - éditions Tatamis 2006 .
Qu’ils se rendent ensuite sur le site web « senegalaisement.com » et à la rubrique venir en Europe ils pourront constater les moyens enseignés , notamment l’utilisation du mariage .
Qu’ils fassent un tour ensuite sur « mariages-gris.leforum.eu » ...
Et alors ils comprendront pourquoi mairies et tribunaux sont si chatouilleux et frileux vis à vis des mariages mixtes . Parmi tous ces mariages il y en a environ la moitié qui sont intentionnellement frauduleux et se terminent par un divorce ou une annulation dans les 3 ans qui suivent , c’est à dire après obtention de la carte de séjour de 10 ans .
Il ne faut pas crier sur le gouvernement actuel à cause de la suspicion justifiée sur ces mariages mais plutôt sur les tricheurs et les voyous qui utilisent ces moyens pour berner l’administration .
.
 louis69 répond à jean Bidel 
Ingénieur
vous désinformez, monsieur Jean Bidel.
Chaque année en France, il y a 300 000 mariages,dont 42000 mixtes. Aux arrondis près, on dit 18%. Les divorces augmentent chez les non-mixtes et chez les mixtes. Il doit y avoir 80 000 divorces par an, pour 300 000 mariages, et donc environ 10 000 divorces chez les mixtes. Il y a un chiffre dont je suis sur, c’est 27 mariages sur 1000 s’arrêtent dans la 3 ième année. Cela fait 1000 divorces pour 40 000 mariages.
Il y a bien sur des mariages par intérêt chez les mixtes, et également chez les non-mixtes. 40 000 mariages mixtes, c’est déjà 40 000 français de plus chaque année. Depuis 4 ans, durée des ennuis, c’est 160 000 français qu’on ennuit parce qu’il peut y avoir chaque année « 1000 voleurs » de plus, soit 1/160. Il faudrait peut-être arrêter.
Quant à l’explosion des mariage mixtes, tout est relatif. Cela a fortement augmenté à la fin des années 90, et maintenant cela reste au niveau des 18%.
Pourquoi ? Il y a en France toute une jeunesse françaiss d’origne du Maghreb, d’Afrique. Ils sont Français, ils épousent quelqu’un de même origine. Et ensuite cela se dilue, on est déjà dans la phase de dilution de cette population.
Je suis d’origine Espagnole, Mon père était espagnol. Ma mère française mais d’origine espagnole, elle a épousé un espagnol, j’ai épousé une espagnole, mes enfants ont épousé des françaises. C’est la vie.
D’ailleur Charpin, directeur de l’Insee, l’a expliqué en long et en large au SENAT.
Vu ce qu’on fait aux couples mixtes, il est certain que cela servira de base dans peu de temps pour les appliquer aux couples français : permis de se marier, formation aux valeurs de la République, permis d’avoir des enfants, éducation, contrôle par le Président du Conseil Général... La voie est ouverte.
Le travail de la Police de Vichy avait donné lieu à un entrainement poussé sur les Espagnols, les Italiens, dans les années 30. Les reconduites à la frontière des Espagnols, on a connu dans ma famille.
Alors Français de souche, méfiez vous, Vichy n’est jamais bien loin, c’est au centre de la France.
.
 Louis Auda 
Retraité du BTP
Hélàs ! oui, trop de mariages avec des étrangers ne servent qu’à mettre un pied dans l’obtention de la nationalité,même si c’est quelques fois un peu long ! 
Je suis de ceux qui pensent que cette manoeuvre est frauduleuse et doit cesser,tous les moyens sont bons pour s’introduire en France ! 
Si il y a vraiment des couples qui s’aiment et veulent se marier,il est normal qu’ils apportent un justificatif,quand à leur faire préciser quel la date du premier rapport etc...comme il est dit plus haut,c'est ridicule en effet,mais on ne peut pas admettre n’importe qui sur notre territoire,il est déjà assez envahi autrement.
Il faut une limite à tout,l’immigration sauvage nous coûte très cher et nous n’avons pas les moyens de « soulager toute la misère du monde »
Il y a assez de l’erreur de Giscard avec son regroupement famillial !
.
 uppercut 
ET NOTRE MARIAGE A NOUS ? ON VA OU POUR L’ENQUETE ?
.
 Pierrrrre répond à uppercut 
→ → → → → → → le marché autant (...)
Pour sauter du coq à l’ane,
pourriez vous nous indiquer la procédure permettant d’éditer une photo sur un message ? 
Merci
.
 Louve Bleue 
en survie
Je viens de recevoir une lettre d’Amnesty International. Elle comprend le rappel en « poster » des droits del’homme...
Puis m’invite à les aider notamment pour ce qui se passe en Chine.
Mais il y a de quoi s’inquiéter et s’affairer pour ce qui se passe en France (notamment et pas exclusivement)
Et pas seulement pour les étrangers.
çà craint ! ! ! CRIN CRIN ! ! ! !
.
 uppercut répond à Louve Bleue 
@louve bleue
Moi,je viens de recevoir une invitation de Nicolas pour un dîner officiel, on va discuter, sur le pourquoi des gens, qui pétent un peu plus de leur cu...
.
 SlyTheSly 
Je vais épouser une Japonaise dans deux semaines, au Japon. Elle vit là-bas, moi en France, et elle viendra me rejoindre plus tard pour que nous habitions enfin ensemble.
J’avoue que la procédure est un peu stressante, beaucoup de papiers et de délais, la peur d’avoir à faire à des fonctionnaires peu aidant même si jusque là ils ont toujours étét très bien quand il s’agissait de nous informer et nous fournir des documennts.
Cela dit, je m’estime privilégié : je suis blanc, « bien français », avec un nom qui « sonne bien ». Elle est Japonaise, peu suspecte d’immigration économique, et nous allons vivre dans le Sud du 92.
Bref, je compatis grandement avec tout ceux qui étant tombé amoureux d’un étranger « suspect » doivent parfois subir l’incurie administrative française mais sont aussi les victimes indirectes de ceux qui avant eux ont commis tous ces abus liés aux mariages blancs.
.
 Pierrrrre répond à SlyTheSly 
→ → → → → → → le marché autant (...)
..il est blanc, elle est jaune, un amour tout n’oeuf...
oui, je sais, mais pas de quoi en faire un plat.
.
 uppercut répond à SlyTheSly 
@slythesly
Epouse ta toyota ,et la nuit de tes noces ,appuie bien sur le champignon, et évite de la regarder droit dans les yeux tu pourrais changer d’avis.
Cela dit, je m’estime privilégié : je suis noir, « bien Africain », avec un nom qui « tinte bien ».
.
 Pierrrrre répond à uppercut 
→ → → → → → → le marché autant (...)
« .... avec un nom qui “ tinte bien ”..... »
uppercut ? ... j’aurais dit juif moi... ou bien.. musulman ?
.
 Louve Bleue 
en survie
Même les loups qui sont venus d’Italie : çà craint pour eux. Y’a que l’homme qu’a le droit de manger du mouton ? Ou même manger et vivre tout court.
L’homme blanc de préférence ? Mais le racisme n’est pas exclusivemnt « blanc ».
Et l’homme raciste ne supporte pas que les femmes de son « clan » s’accouplent avec des « étrangers », surtout d’une autre couleur ...Ou bien d’une autre religion ! 
Mais en France nous tenons beaucoup (enfin j’espère) à ce que chaque individu mâle ou femelle garde la liberté de changer de religion quand çà lui chante ! Sans être menacé (e) de mort ! ! !
.
 Louve Bleue 
en survie
Louve Bleue fut mariée à un homme étranger et de couleur différente.
Elle était baptisée contre son gré (pensez ! à 3 mois ! Ce qu’on peut décider !)
Elle est devenue bouddhiste et vient de se débaptiser.
Pour entraide à autres femmes, elle fut menacée de mort par deux énergumènes mâles qui se prétendaient musulmans et supérieurs aux femmes.(autre racisme dont certains policiers et maires voudraient maladroitement protéger les femmes de leur « clan »
ET autrefois une de mes collègues d’origine marocaine rigolait beaucoup à propos des français blancs racistes. C’est que souvent, qu’elle disait : ceux là, tu les retrouves quelques années plus tard mariés et amoureux fous d’une belle africaine...
Et elle savait de quoi elle causait...
A bon entendeur salut !
.
 uppercut 
LE DROIT DE MENER UNE VIE NORMALE !
.
 Humain 
Beaucoup de « post » ici se plaignent du comportement des fonctionnaires...
Mais dans notre pays, bientôt tout cela sera libéralisé et privatisé.
Et la direction du pays, sera une sorte de club privé auquel n’appartiendront que certains ! 
(C’est déjà en partie le cas, mais à une voix près nous aurions pu y echapper)
.
 PIT LE CHIEN 
Wouaooouh!
NON ! UN maire d’une ville de droite ne suspecte pas ... Ne tergiverse pas ..
Il envoie au préfet ! qui rejète dans la plupart des cas ! ! ! depuis 2003 et voilà ! !
.
 PIT LE CHIEN 
Wouaooouh!
NON ! UN maire d’une ville de droite ne suspecte pas ... Ne tergiverse pas ..
Il envoie au préfet ! qui rejète dans la plupart des cas ! ! ! depuis 2003 et voilà ! !
.
 PIT LE CHIEN 
Wouaooouh!
NON ! UN maire d’une ville de droite ne suspecte pas ... Ne tergiverse pas ..
Il envoie au préfet ! qui rejète dans la plupart des cas ! ! ! depuis 2003 et voilà ! !
.
 PIT LE CHIEN 
Wouaooouh!
NON ! UN maire d’une ville de droite ne suspecte pas ... Ne tergiverse pas ..
Il envoie au préfet ! qui rejète dans la plupart des cas ! ! ! depuis 2003 et voilà ! !
.
PARTAGER0
 Pierrrrre répond à PIT LE CHIEN 
→ → → → → → → le marché autant (...)
..faut dire que le cas de figure se répète si souvent !
.
 amour 
retraite
pourquoi vouloir la complication.
je suis sur qu’il y a moins de probleme a aller vivre dans le pays de son conjoint.
ma mere est partie en egypte avec son mari
6 ans apres elle a divorce et est retourne avec nous en france
Pas de probleme.
.
 humble étudiante 
personnellement je ne comprends pas pourquoi il faut être marié pour vivre son amour, que se soit en france ou à l’étranger...
je suis étudiante française et mon ami (français) avec qui je suis depuis plus de deux ans maintenant vit aux usa pour son travail.
si je veux le rejoindre la seule solution qui s’offre à nous c’est de nous marier... mais que faire si nous ne voulons pas nous marier ? 
il n’y a pas qu’en france où il est difficile de rentrer sur le territoire quand on s’aime et qu’on veut être réunis et pas besoin d’être d’originaire de pays « mal vus ».
cela va paraitre clairement naïf ce que je vais dire mais on devrait être libre de pouvoir s’aimer et cela où on le veut et sans être obligé d’être marié pour prouver cet amour.
.
 
 Anna M 
Kanata
La situation est encore plus difficile pour les gays et les lesbiennes. Frappée d’une interdiction de territoire, ma conjointe - d’origine africaine - n’a pu faire valoir ses 10 années en France, ses diplômes, son intégration dans la société française, etc. Notre couple n’ayant aucune valeur aux yeux de la législation française à l’époque, il ne nous restait qu’une seule solution : partir. Un autre pays nous a accordé ce que mon propre pays nous refusait, le droit de vivre ensemble et de nous construire un avenir.
L’exil est un arrachement quand les lois de votre propre pays vous contraignent au départ. Quelles qu’en soient les raisons, politiques, économiques, etc., on ne quitte pas son pays, ses attaches, de gaieté de coeur. Dans un autre pays, il faut tout recommencer, repartir de zéro, décoder et apprendre une autre culture, un autre mode de vie, d’autres valeurs. Vous lancer sur un marché professionnel qui, quand bien même vous avez la chance d’être bardée de diplômes, ne les reconnaît pas. Vivre dans la précarité les premières années, dans la crainte de ne pas recevoir les papiers qui vous protègeront enfin et feront de vous une citoyenne à part entière.
Le PACS, contracté au consulat, n’enlève en rien les tracasseries administratives dans une perspective de retour. La décision finale relève du seul préfet qui n’a aucune obligation légale de le prendre en compte, même après 10 années de vie commune ! 
Eh bien tant pis, puisque les portes sont à ce point fermées, je n’y retournerai pas. Au fil des années, j’ai fait mon deuil de la France. Le monde est vaste et si mon pays est incapable de m’accepter comme je suis, de nous accepter, qu’il vive derrière ses murs bétonnés, enfermé dans ses certitudes, sa frilosité et ses archaïsmes.
Toutes mes pensées vont à ceux et celles qui subissent l’iniquité de ces lois répressives, à ceux et celles qui doivent prouver qu’ils s’aiment parce qu’ils n’ont pas la même religion, la même couleur de peau, la même culture, la même langue. Courage !


13/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres